• Accueil/
  • Actualités/
  • Deux études sur les caractéristiques socioéconomiques et les perceptions des ménages accidentellement intoxiqués par le monoxyde de carbone en France durant l'hivers 2013-2014

Deux études sur les caractéristiques socioéconomiques et les perceptions des ménages accidentellement intoxiqués par le monoxyde de carbone en France durant l'hivers 2013-2014

L’Institut de veille sanitaire (InVS) et l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes) ont mené deux études auprès de 500 ménages acidentellement intoxiqués au monoxyde de carbone durant l'hiver 2013-2014. Ces études ont montré que des caractéristiques socioéconomiques spécifiques sont associées à certaines sources d’intoxication (ex : brasero plutôt chez les locataires, groupe électrogène plutôt chez les propriétaires...). De plus, plus de la moitié des répondants ont déclaré qu’ils étaient « plutôt mal » ou non informés sur le CO avant l’incident.

Lire les 2 articles :

Monoxyde de carbone : analyse des perceptions, connaissances et comportements des référents de ménages intoxiqués durant la saison de chauffe 2013-2014

Caractéristiques socioéconomiques des ménages accidentellement intoxiqués par le monoxyde de carbone, France, hiver 2013-2014

 

 

 

 

membre