Saison de chauffe 2016/2017

Télécharger le point épidémiologique régional

 

Durant la saison de chauffe 2016/2017, le bilan des intoxications oxycarbonées domestiques en région est de :

  • 86 foyers d’intoxications au CO ont été signalés dans le département du Nord et 32 dans le Pas-de-Calais
    • 349 personnes impliquées
    • 282 ont été transportées dans un centre hospitalier et 55 ont été admises dans un service de médecine hyperbare.
    • 3 décès consécutifs à une intoxication au CO ont été signalés cette saison.
  • 10 foyers d’intoxications au CO ont été signalés dans l’Aisne, 17 dans l’Oise et 14 dans la Somme
    • 173 personnes impliquées
    • 120 ont dues être transportées dans un service d’urgence, 8 ont été admises en caisson hyperbare.
    • 3 décès ont été recensés cette saison.

Au total, Ce nombre de signalements est relativement stable depuis la saison de chauffe 2013-2014 dans l’ensemble de la région avec environ 150 affaires signalées chaque saison ce qui demeure néan-moins un chiffre élevé dans la mesure où le risque d’intoxication au CO est un risque évitable.

Répartition hebdomadaire du nombre de signalements d'intoxication au CO au 31 mars 2017 dans les Hauts-de-France

Au cours de cette saison de chauffe, 517 personnes ont été exposées au monoxyde de carbone, en augmentation par rapport à la
saison de chauffe 2015-2016 (340 personnes impliquées). Parmi elles, 402 personnes ont été transportées dans un service d’urgence (versus 280 la dernière saison de chauffe) et 63 vers le service de médecine hyperbare du CHRU de Lille.

Six décès (versus 2 la saison précédente) ont été signalés cette saison, dont deux étudiants à la suite du dysfonctionnement de leur chauffage au gaz.

Deux intoxications ont eu lieu dans des (ERP), les deux en relation avec le mauvais fonctionnement d’une chaudière.

Six intoxications ont eu lieu dans le milieu professionnel, dont une affaire responsable de l’exposition de 28 personnes en raison du mauvais fonctionnement d’un canon à chaleur. La moitié de ces intoxications sont dues à l’utilisation d’un appareil mobile de chauffage.

Répartition du nombre de signalements d'intoxication au CO selon la circonstance de survenue - Hauts-de-France - 1er septembre 2016 au 31 mars 2017

 

membre