Les intoxications en Nord - Pas de Calais depuis 2007

Le nombre d'intoxications domestiques accidentelles au monoxyde de carbone dans la région Nord - Pas de Calais, en baisse depuis plusieurs années, est resté stable en 2010 impliquant prés de 500 personnes.

Malgré cette amélioration, la région reste la plus touchée par les intoxications au monoxyde de carbone avec un taux de personnes intoxiquées deux fois plus important que celui observé au niveau national.

Les intoxications liées à l'utilisation d'un appareil au charbon reste une particularité de la région puisqu'ils sont en cause dans plus d'un tiers des intoxications, alors que pour les autres régions elles représentent 1 % des intoxications. Même si le charbon est largement impliqué, il n'explique pas à lui seul la sur-incidence puisque, hors charbon, le taux d'intoxication reste plus élevé que celui des autres régions.

membre